Breaking:

Les leçons que la jeunesse doit apprendre des héros nationaux du Rwanda.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Chaque 1er février, le Rwanda célèbre les Héros & #39; Jour. Ce jour-là, nous avons l’occasion de discuter de l’histoire et la bravoure des héros vivants et morts dans différentes catégories. Actuellement, les héros rwandais sont dans trois catégories ; Imanzi, Imena et Ingenzi.
La classe Imanzi est la plus élevée, composée de héros qui ont accompli des actes extraordinaires y compris donner leur vie en sacrifice pour le pays. Inclus sont des héros qui n’existent plus, y compris le soldat inconnu et le général de division Fred Gisa Rwigema.
La classe Imena est composée de héros qui se caractérisent par des actes exemplaires. Parmi eux, Michel Rwagasana, Agatha Uwiringiyimana, Niyigeka Felecité, les étudiants de Nyange et le roi Mutara III Rudahigwa. Cette catégorie est suivie par Ingenzi, mais personne n’y a encore été ajouté.
Alors que le Rwanda se prépare à célébrer la 29e Journée des héros nationaux, les jeunes et les Rwandais en général sont demandé de continuer à faire des actes courageux et de renforcer la fierté du patriotisme.
Un héros est généralement une personne qui poursuit ce qu’il a décidé de réaliser, ce qui se traduit par un suprême action qui est bénéfique pour les autres, et le fait avec courtoisie et dévouement et évite la lâcheté dans son actions, sans être influencé par quoi que ce soit.
Les jeunes, qui constituent actuellement la majorité des Rwandais, sont souvent appelés à accomplir des actes courageux,
et parfois on leur demande d’être accompagnés pendant le voyage par des adultes.
Quand on regarde en arrière les héros qui ont dédié le pays, le Rwanda est en fête aujourd’hui, il y a des actions et des valeurs utilisables aujourd’hui et qui produisent des résultats.

Avoir de la bravoure
L’une des valeurs qui ont caractérisé les héros du Rwanda, du soldat inconnu aux enfants de Nyange, c’est leur bravoure, ce qui leur a conduit certains à sacrifier leur vie.
Le général Major Fred Gisa Rwigema a fait preuve d’un grand courage au plus haut niveau tout au long de sa vie, ce qui l’a fait même s’il connaissait la sévérité de la guerre, il n’avait pas peur de mener les plus difficiles bataille pour libérer le Rwanda.

Il serait difficile de comprendre comment les étudiants ont été tués ensemble après avoir été ordonné à se séparer, résistant, insistant sur le fait qu’ils sont tous des Rwandais et non d’un groupe ethniques quelconque.

Cela montre qu’ils avaient un cœur fort et sincère qui leur a permis de lutter pour l’unité de Rwandais, acceptant d’être tués ensemble même s’il y a ceux que Dieu a sauvés.

Michel Rwagasana a également fait preuve d’un grand courage dans sa vie après avoir décidé de venir au Rwanda pour affronter les
Gouvernement belge qui avait une grande capacité et peu de désir de soutenir l’indépendance.

  1. Patriotisme

Les valeurs courageuses incluent généralement le patriotisme, qui se caractérise par la priorité et la lutte pour le la souveraineté, le développement et la fierté du pays sans oublier l’unité de ses habitants.

Le dénominateur commun des héros nationaux que le Rwanda célèbre aujourd’hui est le patriotisme. Il a arrivent au point où ils sacrifient leur vie, et ont mis en avant le bien du pays et l’avantage commun.

Agatha Uwiringiyimana qui était à la fois Premier ministre et l’une des fondatrices du FAWE organisation, qui vise à promouvoir l’éducation des femmes africaines a osé se dresser contre la tyrannie, la discrimination et l’injustice de son époque. Il a commencé à combattre cette injustice il y a longtemps lorsqu’il était ministre de l’Enseignement primaire et secondaire. Cette audace entraîna sa mort par le forces du président Habyarimana.

  1. Luttez pour la justice
    Tous les actes de bravoure qui ont été commis visaient à lutter contre l’injustice et à se battre pour la justice.
    Du vivant du roi Mutara III Rudahigwa, il s’est battu pour que tous les Rwandais aient accès à la justice, et
    lancé un programme pour juger les cas injustes.

Niyitegeka Félécité, une sœur du colonel Nzungize Alphonse a été tuée dans le district de Rubavu dans un camp où beaucoup de gens attendaient encore la vie ou la mort. Son frère aîné lui a demandé de sortir de là pour qu’ils pouvait en tuer d’autres mais elle a refusé.

Dans le message qu’il lui a écrit, il a dit : “Mon cher frère, merci d’avoir essayé de me sauver. Mais plutôt de sauver ma vie et de ne pas en faire autant aux autres, j’ai choisi de mourir avec 43 personnes. Priez Dieu pour que nous le rencontrer et dire au revoir à la mère et au frère”.

Cela souligne le grand dévouement et la lutte pour la justice pour tous, car il était de sa responsabilité en tant que une personne qui les recevait et était avec eux en prière au centre.

  1. Renforcement de l’identité rwandaise.

Considérant la mort de certains étudiants à Nyange, cela renforce le principe de je suis rwandais (Ndi umunyarwanda).

En 1997, lorsque des infilitrés ont attaqué l’école de Nyange, ils sont entrés et on leur a demandé de se séparer en deux groupes, celui des Hutus et celui des Tutsis.

En renforçant l’a qualité d’être identité rwandaise, ils ont répété mainte fois qu’ils etaient rwandais plutot que de s’identifié comme etant de tel ou tel ethnie. Cela leur a valu d’être abattus de sang froid. Malgrès que les assaillants aient tirés sur les étudiants sans faire de distinction, la plus part d’entre eux s’en sont sorti indemne mais il y a quand même eux 6 victimes parmis les 40 étudiants.

Ces élèves ont fait preuve d’un grand engagement en acceptant de sacrifier leur vie au lieu de la discrimination. Cette volonté de sacrifice est appropriée pour les Rwandais comme un exemple d’amour, de combat divisions et lutte pour les droits de l’homme.

  1. Faire prevaloir la vérité

La vraie raison pour réaliser ce pour quoi vous vous battez est d’être honnête, de vous battre pour cela en n’étant pas peur d’être tué pour cela. C’est ce que tous les héros que le Rwanda célèbre utilisaient à l’époque.

Fred Gisa Rwigema était honnête dans sa vie quotidienne jusqu’à sa mort dans la lutte pour la libération du pays.

Ce que les jeunes et les Rwandais en général apprennent des héros du pays est très utile pour le développement et la construction du pays.
Afin de faire d’une personne un héros, les valeurs qui la caractérisent sont évaluées, y compris avoir un cœur fort, patriotisme, altruisme, sagesse, gloire dans la bravoure, être un exemple, être honnête et poli.


Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Edition