Breaking:

La ville de Kigali va ajouter plus de 300 véhicules de transport commun

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le ministère rwandais des infrastructures a annoncé que dans moins de trois mois, plus de 300 véhicules de transport commun seront ajoutés dans les routes de la ville de Kigali, dans le cadre d’un plan visant à résoudre les problèmes de transport public qui durent depuis des jours.

Le secrétaire d’État au Ministère des Infrastructures, Uwase Patricia, a déclaré que le problème du transport des passagers à Kigali s’est aggravé, en raison du vieillissement des véhicules.Et on a encore des difficultés pour mettre des nouveaux véhicules de transport commun à la disposition des passagers.

Cela a créé un problème où les passagers doivent passer beaucoup de temps à attendre les véhicules, ce qui rend  leur voyage difficile.

“Récemment, dans la ville de Kigali, en particulier, nous avons pu avoir plus de 300 nouveaux véhicules. A Nyabugogo, quand vous arriverez, vous trouverez beaucoup d’embouteillages avec des véhicules de transport public. Concernant la ville, à Kigali, nous sommes en train de mener une étude,et  à la fin de l’étude, nous pourrons faciliter les moyens de transport public.”at-il poursuivi

Uwase a déclaré que le processus d’achat de ces véhicules a commencé et que le processus se trouve dans la bonne voie.

“Les gens passent beaucoup de temps à attendre  les véhicules.Maintenant nous avons commencé à chercher des nouveaux véhicules de transport, et le budget est à notre disposition.En travaillant avec le ministère de Finances, nous avons trouvé les fonds. La seule chose qui manque est de les commander, et ensuite les véhicules viendront et seront utilisés par ceux qui oeuvrent dans ce domaine.” “Je dirais que cela va prendre trois mois ,car acheter un véhicule et le mettre à disposition des bénéficiaires prend du temps, mais ce projet est vraiment proche.”a souligné Uwase Patricie.

Uwase a également déclaré qu’en dehors de la ville de Kigali, d’autres plans sont en cours ,pour résoudre les problèmes rencontrés lors des voyages qui emmènent les gens dans les provinces.

En janvier 2023, le président Paul Kagame avait demandé aux autorités de trouver une solution aux problèmes qui n’ont cessé d’être exprimés par la population, parmi lesquels ,on trouve des restrictions pour les usagers des transports en commun.

Le président Kagame a déclaré que cette question devait être résolue une fois pour toutes.

Le transport public est un problème qui dure depuis pas mal de temps .Les passagers disent qu’ils passent des heures et des heures à attendre les bus et que cela les embarrasse. C’est une situation se fait de plus en plus remarquer en début d’année ,surtout le matin quand les gens se rendent au travail ,et le soir quand ils rentrent à la maison.

Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Kayitankore Dodos

Short bio