Breaking:

Les FDLR ne peuvent pas tenir cinq minutes sur le sol rwandais : Général James KABAREBE

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le conseiller militaire et de la sécurité au Président, le général James Kabarebe, a déclaré que le problème que le Rwanda a avec les FDLR , n’est pas l`effectif de ses combattants, mais leur idéologie.

Le général Kabarebe a tenu ce Jeudi ,une conférence à la jeunesse venant de différents districts du pays , qui a eu lieu à Mutobo dans la province du Nord.

Lors son discours ,il est revenu sur la milice FDLR ,qui perturbe depuis longtemps la sécurité du Rwanda, en soulignant que le FDLR , a été fondé par de nombreux participants au génocide perpetré contre les Tutsis en 1994.

C’est un groupe basé en République démocratique du Congo, et ces jours-ci, il travaille ouvertement avec l’armée d’État (FARDC) , pour affronter le M23 ,tout en essayant de perturber la sécurité du Rwanda.

« Le problème que nous avons avec les FDLR n’est pas le nombre de ses combattants . C`est  plutôt leur idéologie génocidaire. Je le répète ,les FDLR ne peuvent pas tenir cinq minutes sur le sol rwandais. ” a déclaré le Général Kabarebe 

Le général Kabarebe a déclaré que cette idéologie du génocide , a commencé avec un petit nombre d`intellectuels. Et  après 30 ans, un million de personnes sont mortes.

« C’est suspect. Ceux qui ont lancé le CDR à l’Université de Nyakinama, étaient au nombre  de 10, vous savez ce que le CDR a fait. Il a été lancé par un très petit groupe de personnes. Nous ne parlons donc pas de chiffres concernant les FDLR, nous parlons de l`idéologie.”

Il est revenu vers les dirigeants des FDLR, dont le général Ntawunguka Pacifique Omega, en disant que ces personnes savent bien ce qu`ils préparent .

« Je me souviens qu`en 2009, j`étais à Gisenyi. J`ai appelé Pacifique et je lui ai dit : “tu es pilote, tu as étudié en France, tu n’es pas bête. Quand tu te bats, tu espères que tu vas gagner, pourquoi pas revenir à la maison?”. Il m’a dit : “Mon général, je reviendrai au Rwanda lorsqu`il n`y aura plus de tutsi. Alors je lui ai dit qu`il ne reviendra jamais.”  a poursuivi le Général KABAREBE.

Dans cet entretien, le général Kabarebe est également revenu sur l’histoire de l`armée rwandaise,  en montrant comment en 1996, il a été décidé de mélanger l’armée parce que les forces armées rwandaises (RDF) , avaient besoin de plus de force , et qu’il  fallait  faire appel aux membres des EX-FAR.

C’était une décision qui a conduit à l’intégration de ceux qui avaient de “bonnes idées” dans l’armée rwandaise, y compris les anciens FDLR  qui ont décidé de changer d`avis . Ces derniers sont différents de ceux qui sont restés dans les forêts ,et qui continuent toujours à menacer la sécurité du Rwanda, alors qu` ils sont de l’autre côté de la frontière.

Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Kayitankore Dodos

Short bio