Breaking:

Sonia Rolland met fin au projet Maïsha Africa qui venait en aide aux enfants au Rwanda

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Sonia Rolland Uwitonze, qui a remporté la couronne de Miss France en 2000, a mis fin au projet Maïsha Africa qui œuvrait  au Rwanda depuis 22 ans.

Il s’agit d’un projet qi avait été fondé par Sonia Rolland ,en collaboration avec sa mère Landrada Rolland en 2001, lors de  leur retour au Rwanda .Elles étaient déterminées à aider les orphelins du Génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, et d’autres enfants vulnérables.

A travers l’association Maisha Africa, Sonia Rolland a récemment démarré des activités à l’hôpital de Ruhengeri ,au service chargé des bébés nés prématurément, ceux nés avec un très faible poids,  nés avec des maladies ou ceux qui sont malades après la naissance.

Sonia Rolland

Début mars 2023, il a visité l’hôpital et a offert divers équipements utilisés dans ce service.

“Je suis heureux qu’après 23 ans. Compte tenu de mes capacités , j’ai contribué au développement du pays et aidé de nombreux enfants à se reconstruire”.

“Avec ces équipements que nous avons fournis dans cet hôpital, le taux de mortalité des enfants a été réduit de près de moitié. Je l’ai découvert l’année dernière et j’en suis très fière. Il y a aussi des parents qui viennent dire “Maisha tu l’as fait” . En ce moment, il y a un bébé qui est né avec un poids de 600 grammes ,et maintenant il a deux ans, c’est vraiment encourageant.”

Dans son message de clôture de ce projet ,elle a déclaré : “Après 22 ans passés à Maïsha Africa, les volontaires de l’organisation et moi-même ,pensons qu’il est temps de mettre fin aux activités de ce projet.Ce qui  qui offre une bonne opportunité pour soutenir l’hôpital de Ruhengeri , en trouvant des matériaux spéciaux .””Oui, la fin de Maïsha Africa ne signifie pas la fin de mes engagements au Rwanda. D’autres projets qui me tiennent beaucoup à cœur sont à venir.”

Le directeur général de l’hôpital de Ruhengeri, le Dr. Muhire Philbert, a salué la contribution de Sonia Rolland ,pour les services rendus par la mise à disposition d’équipements.

Au cours des 20 dernières années, Maïsha Africa a construit plus de 20 orphelinats, une école à Ntarama et des installations de loisirs dans le centre pour orphelins connu sous le nom de Gisimba” ,pour un coût de plus de 20 millions de francs rwandais.

Sonia Rolland a remercié ceux qui ont participé au projet Maïsha Africa, et ceux qui lui ont fait confiance et qui  se sont investis dans ce projet.

Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Kayitankore Dodos

Short bio