Breaking:

Le président Kagame a reproché aux États-Unis d’interférer dans la solution des problèmes de la RDC

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le président Paul Kagame a accusé les États-Unis d’Amérique d’être à l’origine du manque de solution à la crise sécuritaire en cours dans l’est du Congo, en interférant dans les  mesures mises en place pour résoudre ce problème.

Il l’a annoncé ce lundi 13 Mars lors d` un discours devant les participants du Forum sur la sécurité mondiale, qui se tient à Doha, au Qatar.

C’est un forum qui se tient alors qu’ une année va s’écouler avec des combats à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), entre les forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23.

Ces combats ont entraîné une insécurité dans la région, suite à la présence de plus de 130 groupes armés qui opèrent dans le pays depuis près de 25 ans, ce qui affecte également la sécurité de la région.

Le président Kagame a été une nouvelle fois été interrogé sur cette question qui implique le Rwanda, puisque le gouvernement congolais l’accuse d’être à l’origine de l’insécurité,en  soutenant le M23 .

Le Président Kagame a souligné que les problèmes au Congo n’ont pas été déclenchés par le Rwanda, bien que  le Rwanda  y ait été impliqué pour diverses raisons.

“Ce problème dans l’est du Congo n’a pas été déclenché par le Rwanda mais le Rwanda y a été impliqué pour diverses raisons”. a déclaré le Président Paul Kagame.

Il a déclaré que l’insécurité dans ce pays est causée par de nombreux facteurs, notamment la mauvaise gouvernance et le fait qu’il existe de nombreux groupes à l’Est qui menacent la sécurité , mais seul le M23 est pointé comme la source de tous les problèmes.

« Prendre le M23 comme le seul groupe préoccupant , et se méfier d’autres groupes armés est un raisonnement malhonnête. Il y a des groupes comme le FLDR fondé  sur l’idéologie du Génocide , qui va y durer 25 ans. Ses problèmes sont connus par l’ONU, les États-Unis et d’autres.”

Ces derniers jours, le président de la France, Emmanuel Macron, lors de sa visite au Congo, a déclaré que ses problèmes de la RDC , seront résolus par ses dirigeants eux-mêmes, au lieu de prétendre que la communauté internationale en est responsable.

Cette déclaration est contraire à celle des États-Unis d’Amérique, qui ont récemment publié une déclaration demandant au Rwanda de mettre fin à l`aide fournie au M23.

Le président Paul Kagame a été interrogé sur les contradictions et les incompréhensions des grandes puissances, et ce qu’il en pense.

Il a dit que les gens devraient comprendre pourquoi le problème du M23 n’a pas été résolu depuis plus de dix ans, alors  il y a des accords signés à plusieurs reprises entre le gouvernement congolais et ce groupe.

« Le fait que le problème du M23 revient après dix ans, signifie que c’est un problème qui n’a pas été résolu de la bonne manière . J’ai rappelé qu’il y a un accord que le groupe a signé avec le gouvernement actuel et celui qui est sortant. Aucune des résolutions n’a été mise en œuvre. Ensuite, les gens accusent le Rwanda ,en fuyant la vraie cause, et continuent accuser les autres.”

Il a dit qu’il y a des forces venant de l’extérieur  , qui veulent interférer dans les mesures prises par les pays de la région pour résoudre le problème. Le Président Kagame a parlé des mesures prises par des organisations telles que la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) ,comprenant le déploiement de troupes pour aider les deux parties à arrêter les combats, les pourparlers de Nairobi entre le gouvernement et les groupes armés et de la coordination politique sur la base de l’accord signé à Luanda, en Angola.

 “Certaines mesures ont été prises soit par l’Union Africaine, l’Angola ,et celles de la région sont mises en œuvre .Mais quand vous voyez des déclarations venant  de l’autre côté, disant que nous soutenons ceci , nous ne soutenons pas cela, et qu`ils ajoutent les leurs , c`est vraiment inquiétant . Comment pouvez-vous soutenir ce qui se fait ,en y ajoutant  ce que vous voulez ? »

Le président Kagame a dit que les problèmes du Congo ne peuvent pas être résolus par des mesures militaires .Il trouve que c’est une question politique ,qui doit être résolue de manière politique.

Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Kayitankore Dodos

Short bio