Visite du Président Paul Kagame aux victimes des catastrophes.

Le président Kagame s’est rendu dans le district de Rubavu, en particulier dans les zones touchées par les inondations, notamment Mahoko, Pfunda et Nyundo, et a rendu visite aux personnes qui étaient hébergées sur le site de Nyemera Mihigo.

Le Président Paul KAGAME a saisi cette occasion pour les réconforter, tout en les assurant que le gouvernement fera tout pour leur venir en aide.

Le chef d’ État s`est rendu compte de la gravité des dégâts causés par la rivière Sebeya , qui a provoqué l’inondation des maisons, au point que certains y ont perdu la vie.

Le président Kagame a également visité l’école du Centre Scolaire de Nyundo qui a été victime de ces catastrophes,où il s’est entretenu avec  les élèves.

 « Je suis venu ici en compagnie d’autres dirigeants .C’était pour vous rendre visite, vous réconforter et vous encourager à tenir tête comme vous le faites toujours. Des catastrophes vous ont frappés, des inondations, des maisons détruites, nous avons perdu notre peuple.Nous en sommes préoccupés .Nous recherchons tout ce qui est possible pour pouvoir vous venir en aide en ces temps difficiles , et dans les plus brefs délais.”

Le Président Paul Kagame a souligné que le gouvernement n’était pas à mesure d’empêcher la catastrophe qui a frappé le pays , mais que la chose la plus importante est de venir en aide  aux victimes.

Le président Kagame a ainsi déclaré qu’il avait visité diverses activités touchées par les inondations ,tout en soulignant qu’un plan visant le dédommagement de ces activités a été mis en place.

Le Chef de l’Etat rwandais s’est rendu dans ces zones en compagnie d’autres personnalités dont le Ministre en charge des Opérations de Secours, Marie Solange Kayisire , le Ministre chargé de la bonne gouvernance, Claude Musabyimana, le Ministre de l’Environnement, Jeanne d’Arc Mujawamariya, le Ministre de la Sécurité, Alfred Gasana et le Ministre des Infrastructures, Ernest Nsabimana.

Étaient  également présents le chef d’état-major général Jean-Bosco Kazura , le commissaire général de la police,  Félix Namuhorane,et le Gouverneur de la Province de l’Ouest, François Habitekego .

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *