Breaking:

Plus de 400 réfugiés, dont des Rwandais, sont détenus au Malawi

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Les autorités du Malawi ont annoncé avoir arrêté près de 400 personnes, dont des réfugiés et des demandeurs d’asile, qui ont été arrêtés dans la capitale de Lilongwe. Ces derniers avaient refusé de retourner dans un camp de réfugiés situé en dehors de de la capitale.

Le ministère de la Sécurité au Malawi a annoncé que les 408 personnes, y compris des rwandais, dont plus de 100 enfants, ont été arrêtées dans la ville de Lilongwe.

Cette décision est intervenue deux semaines après que le ministère a fixé un délai pour que les réfugiés retournent au camp de Dzaleka, situé à 40 kilomètres de la ville.

Le porte-parole de ce ministère a déclaré, que le délai qui leur avait été fixé était expiré, et qu’ils les avaient informés que si ils ne le faisaient pas volontairement, ils y seraient renvoyés par force.

La plupart des réfugiés et demandeurs d’asile au Malawi viennent de régions touchées par la guerre en République démocratique du Congo, au Burundi et au Rwanda.

Le 31 décembre 2017, le Rwanda a aboli le statut de réfugié pour les Rwandais qui ont fui entre 1959 et 1998, de sorte que ceux qui étaient à l’extérieur du pays ont été invités à trouver des papiers de résidence légalle, ou de rentrer au pays.

Les personnes arrêtées seraient soumises à des vérifications là où elles sont détenues , pour s’assurer qu’elles résident légalement sur le territoire du Malawi.

Les autorités ont également accusé les réfugiés et les demandeurs d’asile de faire du commerce illégal.

Cependant, l’Association des droits de l’homme au Malawi exprimé sa déception face aux forces de sécurité du gouvernement dans cette opération, l’accusant de violer le droit international qui protège les réfugiés, d’intimider et de mettre en danger le bien-être de ces réfugiés à la fois physiquement et psychologiquement.

L’Office des Nations unies chargé des réfugiés,  rapporte que le Malawi accueille environ 70 000 réfugiés, dont la plupart vivent dans le camp de Dzaleka, construit en 1994 .Ce camp de réfugiés a normalement la capacité d`accueillir 12 000 personnes. Ce dernier est aujourd`hui submergé avec 56 000 refugiés .

Related Articles

iBABA Podcast

Articles Recents

Communiqués

Kayitankore Dodos

Kayitankore Dodos is a sport journalist and is very respected in the area