Le Festival du Film Mashariki Enflamme Kigali : Une Semaine de Célébration Cinématographique et d’Empowerment Artistique

Le neuvième Festival du Film Africain Mashariki est en cours à Kigali, où de bons films sont prévus pour être présentés sur les grands écrans du festival tout au long de la semaine.

Le festival a débuté le samedi 25 novembre au Kigali Conference and Exhibition Village (KCEV) et a attiré des acteurs clés de l’industrie cinématographique du pays ainsi que des invités internationaux de différents pays.

Le premier film à être projeté lors de la cérémonie d’ouverture était “EONII”, un film de science-fiction tourné à Dar es Salam, en Tanzanie. La cérémonie a été honorée par la présence de divers dignitaires, dont la ministre d’État au ministère de la Jeunesse, Sandrine Umutoni.

La ministre d’État au ministère de la Jeunesse, Sandrine Umutoni, lors de l’ouverture du festival

Dans son discours lors de la cérémonie d’ouverture, la ministre Mutoni a souligné le rôle du pont culturel dans l’unification des audiences à travers le monde, renforçant les liens entre les cinéastes, la diaspora africaine et les producteurs de médias internationaux.

Ce pont, a-t-elle déclaré, sert de plateforme pour présenter notre histoire complexe, nos récits et nos expériences, tout en remettant en question les stéréotypes nocifs qui ont influencé les politiques mondiales.

La ministre a également exprimé sa gratitude pour les programmes de cinématographie de Mashariki qui ciblent la jeunesse et favorisent à la fois l’autonomisation et le développement artistique inclusif.

“Ces initiatives sont essentielles pour nourrir la prochaine génération de conteurs, instillant confiance en leurs voix et l’importance d’amplifier leurs histoires”, a-t-elle souligné.

La ministre Umutoni a également lancé une invitation aux blogueurs et gestionnaires culturels pour créer délibérément des opportunités pour les jeunes, les femmes et les filles au sein de cette industrie souvent intimidante.

Selon le directeur exécutif du ‘Festival du Film Mashariki’, Lionnel Kayitare, la neuvième édition est unique avec des ajouts spéciaux, notamment ‘Marshaket’, le premier marché du film au Rwanda, qui vise à connecter les écrivains locaux, les cinéastes et d’autres acteurs du secteur avec des investisseurs qui soutiendront leur art et distribueront des films produits localement sur des plates-formes majeures telles que Netflix et Amazon.

Au total, 72 films ont été sélectionnés pour être projetés lors du festival de cette année, répartis en trois catégories principales : long métrage, meilleur documentaire et meilleur court métrage.

Plus de films de cinéastes nationaux et internationaux seront projetés tout au long de la semaine au Century Cinema, et les meilleurs seront récompensés.

Le festival organisera également des ateliers et des masterclasses animés par des cinéastes africains et internationaux pour partager leurs expériences sur les meilleures pratiques en matière de critique cinématographique et de gestion cinématographique.

Le Festival du Film Mashariki promet une semaine riche en découvertes cinématographiques, célébrant la diversité culturelle et offrant une plateforme aux talents émergents de l’industrie cinématographique.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *